Le Platine

Les années 1920, 1960-70, et 2000 des cycles de créations réguliers, reflet d’une société en quête de simplicité, d’apaisement

1925

 Manufacture Touze, Lemaitre et Blancher

 

 

    

 

 

2005

 Manufacture Bernardaud – Rréation Olivier
Gaguière Moka Irazu – lampedusa noir

 

 

 

 

La tasse à chocolat au XVIII° siècle avec l’usage du cacao, la demie tasse mixte dans le milieu du XX° et aujourd’hui l’utilisation de petite tasse à moka, révèlent l’adaptation des formes aux évolutions de la consommation.
Demie tasse : taille intermédiaire entre café et thé, d’un format très évasé.
À noter : Aujourd’hui la machine à expresso nous oriente vers un petit format : la moka.


Un dépouillement subtile des lignes et un blanc pur

1935

 Manufacture Haviland
Décor platine mat de J. Luce

 

 

 

2005

 Manufacture Bernardaud
Modèle vintage

 

 

 

 

L’évolution cyclique de notre société, nous ramène régulièrement vers plus de simplicité, l’art nouveau pesant laisse la place à l’art décoratif plus dépouillé. Forme coupe sans aile.
Aile : Partie de l’assiette entre le marli et le bord.
À noter : Simplicité et dépouillement d’un décor sobre laissant de l’espace pour la présentation des aliments.


Un blanc pur habillé d’un cerclage de métal précieux

1930

 Manufacture Balleroy

 

 

 

1987

 Manufacture J.L. Coquet
Prélude platine

 

 

 

La manufacture Jean-Louis Coquet fondée en 1963 et reprise en 2004 par le céramiste C. Lepage. Pièce ancienne : platine brillant, pièce moderne : platine mat.
Platine : lustre métallique de couleur grise brillante ou mate sous forme de chlorure, remplaçant l’argent pour ces qualités inoxydables.
À noter : Le platine mat est beaucoup plus titré en métal (25%) que le platine brillant (2 à 3%).


Un filet argent soulignant la forme

1968

 Manufacture Raynaud
Service 3T – Création Roger Tallon

 

 

2009

 Manufacture Bernardaud
Tasse Anno – S. Dubuisson

 

 

 

Service trois T de Roger Talon réalisé en porcelaine de Limoges avec Raynaud, en orfèvrerie avec Ravinet d’Enfer et en cristal avec Daum. Avec cette forme simple empilable, Roger Talon souhaite une utilisation quotidienne.
Platine brillant : lustre à faible teneur métallique.
À noter : trois designers des années 70 ont remporté un réel succès : Raymond Loewy chez Bernardaud, Roger Talon chez Raynaud et Marc Held chez Coquet.

Autres themes en rapport avec Les styles